La retraite des vétérinaires

La retraite par métier

La retraite des vétérinaires

Toutefois, les vétérinaires dont le revenu professionnel est inférieur à 3000 AMV peuvent demander à cotiser à une classe réduite dans les conditions suivantes :

 

Revenus professionnels (en AMV)

Revenus professionnels 2006 (en Euros)

Classes

Cotisation annuelle en AMV

Cotisation annuelle pour 2008 (en euros)

Inférieur à 1000

Inférieur à 12.810,00

Super spéciale I

60
736,86

Jusqu'à 1499

Jusqu'à 19.202,00

Super spéciale II

90
1.106,79

Jusqu'à 1999

Jusqu'à 25.619,00

Spéciale I

120
1.4475,72

Jusqu'à 2799

Jusqu'à 35.867,00

Spéciale II

240
2.951,44

Jusqu'à 3000

Jusqu'à 38.430,00

A
360
4.427,16

 

La demande de cotisation dans les classes réduites doit être présentée avant le 30 avril de chaque année pour les cotisations de l’exercice en cours. L’inscription dans une classe réduite au titre de l’exercice a un caractère définitif.

 

L'assuré a la faculté de verser une cotisation supplémentaire, égale à 20 % de la cotisation annuelle, laquelle pourra donner droit à une pension de réversion égale à 100 % de la pension du défunt.

 

La cotisation des vétérinaires à la date d’effet de leur affiliation est appelée sur la base de la classe B pendant les 2 premières années civiles d’activité.

Les invalides titulaires d’une rente sont exonérés du versement de la cotisation.

Des exonérations sont être accordées lorsque les revenus nets imposables de l'année civile précédente de l'assujetti ont été inférieurs à 500 AMV.

 

Le Conseil d’administration et, par délégation de celui-ci, la Commission de recours amiable (CRA) peuvent en outre accorder des exonérations, des suspensions ou des délais de versement dans le cas de maladie, accident, invalidité, impécuniosité ou infortune notoire dûment constatés.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite