Carrières longues : la CFDT dénonce la hausse des durées de cotisation

Jeudi 28 Août 2008 - Actualités réforme 2010

Carrières longues : la CFDT dénonce la hausse des durées de cotisation

Suite à l'allongement de la durée de cotisation à 41 ans, il est nécéssaire d'adapter le dispositif carrières longues permettant à ceux qui ont commencé leur carrière jeunes de prendre une retraite anticipée.

 
Il y a quelques semaines, le gouvernement a précisé dans une lettre transmise aux caisses de retraite, les nouvelles modalités d'accès au dispositif carrières longues, après l'allongement de la durée de cotisation à 41 ans. Le gouvernement a prévu « un allongement d'un trimestre pour les salariés nés en 1949, de deux pour ceux nés en 1950, de trois pour ceux nés en 1951 et de quatre pour ceux nés en 1952 », a-t-il indiqué dans sa lettre.
 
Désormais, un travailleur qui a commencé sa carrière entre 14 et 17 ans pourra prendre une retraite anticipée dans les conditions suivantes :
- à 56 ans ou 57 ans s'il justifie de 172 trimestres de cotisations à sa charge et d'un début de carrière avant 16 ans ;
- à 58 ans s'il justifie de 166 trimestres de cotisations à sa charge et d'un début de carrière avant 16 ans ;
- enfin à 59 ans s'il justifie de 161 trimestres de cotisations à sa charge et d'un début de carrière avant 17 ans.
 
Face à cette adaptation du dispositif, la CFDT a dénoncé hier dans un communiqué une disposition « injuste ». « Tout salarié ayant commencé à travailler avant 17 ans ne doit pas cotiser plus de 42 années », affirme le syndicat et « demande expressément au gouvernement de modifier les textes concernés (décrets et circulaires) afin de respecter dans la lettre et l'esprit les engagements pris en 2003 ».

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

57 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION