Retraite des clercs de notaire : le décret est paru

Lundi 18 Février 2008 - La retraite par métier

Retraite des clercs de notaire : le décret est paru

Après la parution des décrets concernant la SNCF, la RATP et l'énergie, le décret réformant le régime spécial de retraite des clercs de notaire est paru ce dimanche au Journal Officiel.

 

Lors des négociations à l'automne dernier sur la réforme des régimes spéciaux, si les agents de la SNCF et de la RATP se sont largement fait entendre, les clercs de notaire, qui bénéficiaient également d'un régime spécial ont été en revanche plus discrets.

 

Hier, près d'un mois après la parution des premiers décrets, le décret portant réforme du régime de retraite des clercs de notaire est paru au Journal Officiel et entrera en vigueur en même temps que les précédents, c'est à dire le 1er juillet 2008.

 

Alors que jusqu'à présent, les quelques 50 000 clercs de notaire de France pouvaient partir en retraite à taux plein (75%) après 37,5 années de cotisation, l'âge obligatoire va progressivement reculer pour atteindre 60 ans en 2018. Ainsi, seuls les clercs fêtant au plus tard le 55e anniversaire le 30 juin 2008 ne sont pas concernés par la réforme.

 

Cet allongement sur dix ans, plus progressif que pour les autres régimes spéciaux (dont le passage à 40 années de cotisation est prévu pour 2012), est « une solution de compromis » obtenue par le syndicat majoritaire Force Ouvrière. Le syndicat CFDT, à quant à lui qualifié la réforme de « bâclée, nuisant aux femmes » qui forment 80% de cette profession et qui sont en moyenne, moins payées que les hommes.

 

Ainsi, le temps où les femmes pouvaient partir en retraite avec 25 années de cotisation (mesure compensatoire à l'inégalité salariale homme / femme) est révolu. Toutefois, une bonification de plusieurs trimestres sera accordée pour les femmes ayant des enfants (deux trimestres pour le premier enfant et quatre trimestres pour chacun des enfants suivants).

 

Comme pour les autres réformes, le système de décote et de surcote et la possibilité de rachat des années d'étude ont également été introduits.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION