Branche vieillesse : le déficit explose

Mercredi 18 Juin 2008 - Actualités sur l'épargne retraite

Branche vieillesse : le déficit explose

Pour la première fois, la branche vieillesse de la Sécurité Sociale connaît un déficit plus important que la branche maladie avec près de 5,6 milliards d'euros. Le coût du dispositif carrières longues est montré du doigt.

 

Mercredi, la Sécurité Sociale publiait ses comptes pour 2008. Même si ses recettes sont plus importantes que l'an passé, certaines dépenses ont également fortement augmentées comme celles de la branche vieillesse qui représente à elle seule 5,6 milliards d'euros de déficit sur les 8,9 milliards d'euros de déficit global, soit 60 % .

Les branches famille et accidents du travail sont légèrement excédentaires et la branche maladie connaît un déficit de 4,1 milliards d'euros, contre près de 12 milliards en 2004. Ces chiffres étaient présentés conjointement par le ministre du Budget Eric Woerth et la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, qui ont assuré que le gouvernement allait « amplifier l'effort de redressement » pour revenir à l'équilibre d'ici 2011.

 

2,5 milliards pour les carrières longues

Pourtant leur tâche sera délicate. Selon les estimations, les dépenses de la branche vieillesse devraient encore continuer à augmenter sur le même rythme. Les causes ? Tout d'abord l'effet « papy boom » qui apporte 750 000 nouveaux retraités par an (contre 500 000 en 2000).

Mais le déficit est aussi dû au succès du dispositif de départ anticipé en retraite pour carrières longues que le gouvernement va maintenir dans sa nouvelle réforme des retraites. Les conditions de départ anticipé seront toutefois durcies pour éviter les pratiques abusives. En attendant, ce dispositif coûte 2,5 milliards d'euros à la branche vieillesse.

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION