Retraite : les jobs d'été comptent aussi !

Jeudi 10 Juillet 2008 - Etre à la retraite

Retraite : les jobs d'été comptent aussi !

Alors que l'été a démarré et que de nombreux jeunes cherchent un job d'été, la CNAV tient à rappeler que ces petits boulots ne doivent pas être oubliés dans le calcul de la retraite.

 

Baby-sitter, serveur, vendangeur ou encore caissière ... Quand on est jeune et encore étudiant, tous les moyens sont bons pour gagner un peu d'argent pendant les vacances d'été. Mais si ces petits boulots n'auront souvent rien à voir avec le métier exercé à la fin des études, il ne faut pas les négliger pour autant. C'est ce que rappelle la Cnav dans un communiqué du 7 juillet.

 

1 688 € brut = 1 trimestre de cotisation

« Savez-vous que le job d’été (ou tout job temporaire) peut permettre de valider des trimestres d’assurance pour la retraite ? Il suffit en effet de cumuler sur l’année 2008 un salaire de 1.688,00 € brut* (salaire soumis à cotisations) pour obtenir un trimestre d’assurance au régime général ». La Cnav précise que pour ceux qui n'auraient pas encore de numéro de Sécurité Social, «  c’est alors leur premier emploi qui va déclencher l’ouverture d’un compte retraite à leur nom ».

 

Avec l'allongement de la durée de cotisations obligatoires et le recul de l'entrée dans la vie active, il est donc important de ne pas négliger ces premières expériences en acceptant n'importe quel job. En effet, ces jobs saisonniers donnent souvent lieu à des abus multiples et variés en matière de droit du travail, avec en tête de liste le travail au noir, qui outre le fait d'être illégal, sera inutile en matière de retraite.

 

Et le service militaire ?

En dehors de ces jobs d'été, la Cnav indique dans son communiqué que ceux qui ont effectués leur service militaire peuvent bénéficier de trimestres gratuits : « un trimestre est validé pour chaque période de 90 jours de date à date, dans la limite de 4 trimestres par an » et souligne toutefois : « Attention : c’est à l’assuré de produire des justificatifs : il n’y a pas de validation automatique ».

 

 

*Ce montant correspond à 200 fois le taux horaire du Smic fixé au 1er janvier de l’année en cours.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION