Pouvoir d'achat : les retraités défilent dans les rues

Jeudi 06 Mars 2008 - Etre à la retraite

Pouvoir d'achat : les retraités défilent dans les rues

Dans le cadre d'une journée nationale d'action à l'appel de l'ensemble des syndicats, plusieurs milliers de retraités ont défilé aujourd'hui pour une augmentation des pensions de retraite.

 

Près de 120 rassemblements et défilés de retraités étaient prévus aujourd'hui dans toute la France pour défendre leur pouvoir d'achat, à l'appel des unions de retraités (CGT, FO, CFDT, CFE-CGE et CFTC), de la Fédération des retraités de la fonction publique, de l'Unsa-retraités et de la FSU (enseignants).

 

5000 manifestants à Paris

A Paris, la manifestation a rassemblé quelques milliers de personnes ce matin derrière une banderole réclamant une « augmentation immédiate des retraites » Les manifestants demandent également à ce qu'il n'y ait pas de retraite en dessous du SMIC. Jean-Louis Morel de la CGT a déclaré à l'AFP : « on estime qu'on est plusieurs milliers, 5 000 peut-être, c'est exceptionnel pour des retraités d'autant plus qu'il y a des rassemblements en province ».

 

L'organisation de cette journée d'action a été motivée après que le gouvernement ait annoncé en janvier que la revalorisation des retraites serait de 1,1% sans suivre l'inflation de 2,6%. Le ministre du Travail avait lui même reconnu que cette revalorisation était insuffisante, sans pour autant décider d'une revalorisation immédiate. Toutefois en février, l'Etat faisait un geste envers les « petites retraites » avec l'annonce d'une revalorisation du minimum vieillesse et de la pension de réversion. Mais cela n'a pas suffit pour les syndicats.

 

« Ne pas attendre 2009 »

«  On demande au minimum la loi, la loi prévoit que les retraites doivent augmenter au minimum en fonction de l'évolution du pouvoir d'achat, et ne pas attendre 2009 pour remettre les choses à niveau » , a déclaré François Chérèque, secrétaire général de CFDT. Les syndicats demandent également une hausse du minimum contributif (destiné aux retraites de base à taux plein d'un faible niveau).

 

A la fin de la manifestation parisienne, une délégation syndicale a été reçue comme prévu à Matignon par un conseiller du Premier Ministre. « On nous a dit que le gouvernement ferait bientôt des propositions, mais rien aujourd'hui », a indiqué Michel Devacht, secrétaire général de la CFDT-Retraités à l'AFP.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

1 commentaire - Voir le commentaire

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION