Les syndicats divisés sur la réforme des retraites

Lundi 18 Octobre 2010 - Actualités réforme 2010

Les syndicats divisés sur la réforme des retraites

Les syndicats sont divisés sur l'attitude à avoir quant à la suite de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Pour la CFE-CGC, mardi sera la dernière journée de mobilisation. «Si l'intersyndicale décide de nouvelles manifestations après le vote au Sénat, ce sera sans nous», déclare Carole Couvert, la secrétaire générale. «On ne va pas faire descendre les gens dans la rue pour rien, on a d'autres combats à mener», ajoute-t-elle.

La CFDT hésite à appeler les Français à manifester. «On ne brisera pas l'unité syndicale mais la question de l'après-vote au Sénat se pose et on ne nous emmènera pas là où on ne veut pas aller». «Nous serons dans une autre configuration», a reconnu l'adjoint de François Chérèque, Marcel Grignard.

Les syndicats lesplus à gauche ne comptent pas reculer. Pour Bernadette Groison (FSU), il faut «maintenir la pression après les vacances de la Toussaint pour que la loi soit retirée». La même réflexion se retrouve à la CFTC, chez FO et chez Solidaires.

La CGT, elle, n'arrive pas à se positionner entre les réformistes et les radicaux. «Les organisations syndicales ne vont pas dire stop du jour au lendemain, ce n'est pas concevable», a toutefois affirmé Bernard Thibault. Le secrétaire général souhaite donner des gages à sa base contestataire tout en évitant de faire éclater le duo qu'il forme avec François Chérèque.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION