Le système des retraites en Europe

La retraite et l'étranger

Le système des retraites en Europe


-Pays Bas:

Le régime de retraite de base est géré par l'Etat, il s'agit de prestations forfaitaires, attribuées à tous les résidents de plus de 65 ans.
Les cotisations sont prélevées sur les salaires. Le droit à la pension de retraite augmente en fonction de la durée de résidence. Son montant est lié au salaire minimal.

Les régimes de pension professionnels sont très développés grâce aux conventions collectives qui garantissent une couverture obligatoire pour la plupart des travailleurs.

Les pensions individuelles sont également encouragées par des mesures fiscales.

-Portugal:

L'âge de départ en retraite est fixé à 65 ans avec 15 ans de cotisations. Le régime se compose d'un régime général obligatoire pour les salariés et les indépendants. Les fonctionnaires, la police et les militaires dépendent d’un régime spécifique.
A cela, s'ajoute un régime volontaire ouvert à tous mais non couvert par la sécurité sociale.
Il existe des fonds de pension, administrés par des institutions privées pouvant être des compagnies d'assurances ou des sociétés de gestion des fonds de pension.
Les fonds de pensions individuels sont favorisés par des incitations fiscales.

-Royaume Uni:

Le système de retraite est basé sur une pension forfaitaire de base et une pension complémentaire liée aux salariés.
Les cotisations sont liées aux salariés.
Le départ en retraite est fixé à 65 ans pour les hommes, et 60 ans pour les femmes et 44 ans de cotisations pour les hommes et 39 pour les femmes. Une uniformisation hommes, femmes est prévue d'ici 2020.

Il n'y a pas de retraite anticipée, mais un système de prorogation est possible, avec 7,5% par année supplémentaire.

Il est possible de ne pas cotiser à la pension liée aux salaires sous condition de souscrire à une pension professionnelle ou personnelle avec des prestations égales ou supérieures au régime obligatoire.

-Suède:

Le système de retraite en Suède fonctionne sur un système contributif de retraites liées aux salaires et un régime non contributif de pension de vieillesse garantie.
Les cotisations donnent droit à une pension tout au long de la carrière professionnelle.
Une partie des cotisations est destinée au financement par répartition, une autre partie est capitalisée et le reste est investi dans des fonds de pensions choisis par l'affilié.

Le départ en retraite est fixé à 65 ans, une pension minimum est garantie à condition d'avoir résidé au moins 40 ans en Suède.

Il y a également des régimes professionnels de pension basés sur des conventions collectives.

L'assurance de pension individuelle volontaire est fiscalement déductible.


Cliquez ici pour estimer votre retraite