Travailler plus ne suffira pas à combler le déficit

Mercredi 12 Mai 2010 - Actualités réforme 2010

Travailler plus ne suffira pas à combler le déficit

Les nouveaux scénarios testés par le COR (Conseil d'Orientation des Retraites) sont tous basés sur un retardement du départ à la retraite. La conclusion principale qui ressort de ce rapport est qu'aucune hypothèse testée utilisée seule ne permettra de revenir à l'équilibre des comptes.

La première variable testée est l'allongement de la durée de cotisation. Jusqu'à 2020, le rapport entre la durée de carrière et la durée de retraite sera maintenu constant, tout en tenant compte de l'allongement de l'espérance de vie. Cette variable permet d'arriver à une durée de cotisation de 41,5 ans en 2020, pour passer à 43,5 ans en 2050. Cette mesure ne commencerait à réduire le déficit qu'en 2020, mais serait de plus en plus efficace avec le temps pour couvrir 14% du déficit en 2050.

La deuxième variable de réflexion est le report de l'âge légal de départ dès 2010. Cette idée est couplée avec le report de l'âge légal accordant la retraite à taux plein, quelque soit le nombre de trimestres travaillés (actuellement fixé à 65 ans). Cette piste se révèle plus efficace à court terme et permettrait de combler 38% du déficit en 2025/2030. Mais ses effets s'atténuent sur le long terme, car les estimations prévoient plus de retraites à taux plein dès le départ en retraite.
Cette mesure n'aura un impact positif que si l'emploi des seniors s'améliore. Dans le cas contraire, son effet sera désastreux pour l'assurance chômage et l'assurance vieillesse.

La troisième variable est composée d'une combinaison des deux premières. Elle doit permettre de couvrir un peu mieux les besoins de financement, mais sans jamais y parvenir totalement.
Le COR a également testé des «sous-options». Parmi elle, l'option la plus dure - alliant à la fois un report de l'âge légal à 63 ans et l'allongement de la durée de cotisation à 45 ans - ne suffirait pas pour combler le déficit : 50% des besoins seraient couverts.

Le COR a aussi rappelé les deux autres leviers potentiels : baisser les montants des retraites par rapport aux salaires et trouver de nouvelles sources de financement.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

6 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION