Les 3 leviers du PS

Mardi 18 Mai 2010 - Actualités réforme 2010

Les 3 leviers du PS

Suite au rapport du Gouvernement publié hier, le PS entend se positionner et pour cela, prendra position dans les jours à venir sur les 3 leviers suivants.

Premier levier : «augmenter le nombre de cotisants»
Pour augmenter le nombre de personnes qui cotisent, il faut «lutter contre les phénomènes d'éviction» des seniors du marché du travail. Pour rappel, la France est le pays où le taux d'emploi des seniors est le plus faible. Le chômage chez les jeunes est aussi un point clé dans la lutte du PS. En effet, il est pour partie responsable de leur entrée tardive sur le marché de l'emploi. Le PS affirme sa volonté de mener une véritable «stratégie» de politique pour l'emploi, afin de réduire le chômage.

Deuxième levier : «créer d'avantage de recettes»
La mise a contribution des revenus financiers permettrait, selon Benoît Hamon de faire «oublier» qu'aucune proposition n'a été faite en ce qui concerne l'assiette des cotisations patronales, surtout que «le Medef refuse […] de la réformer». Le PS propose de mettre à contribution les entreprises, tout comme il propose de mettre à contribution les banques, pour «abonder le fonds de réserve ou pour financer le système». Selon les dires du PS, le Gouvernement «n'a aucune audace pour financer le nouveau système».

Troisième levier : la pénibilité
Le PS souhaite que «le système soit plus juste et tienne compte de la pénibilité», au moment du départ à la retraite et dans les pensions.


Le PS tient également à faire remarquer les faits suivants : les orientations du Gouvernement ne sont pas chiffrées mais elles confirment que les salariés et les retraités paieront (par le biais de trimestres de cotisation supplémentaires ou par une baisse des pensions).

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION