Une réforme, deux camps

Jeudi 15 Avril 2010 - Actualités réforme 2010

Une réforme, deux camps

Après le lancement de la réforme des retraites lundi 12 avril, deux visions s'affrontent.

D'un côté les gouvernement et le patronat (droite) qui prônent le recul de l'âge légal et l'allongement de la durée de cotisations. De l'autre côté, les syndicats et partis de gauche, qui veulent trouver des nouveaux moyens de financement.
 
Pour Eric Woerth, chargé de la réforme, «Le paramètre principal à faire bouger, c'est la durée de la vie active pour faire face au vieillissement de la population». En coulisse, le bruit court que l'âge légal pourrait être reporté à 63 ans. Il ajoute qu' «un effort sera demandé aux parlementaires». Dans le même temps, certaines professions pourront perdre leurs privilèges.
 
La gauche et les syndicats proposent de trouver de nouvelles ressources pour financer les retraites. Les pistes suggérées passent pas l'élargissement des assiettes des cotisations, réduction des exonération, participation des banques, taxation du capital.
Point de vue repris par la CFDT, qui estime que «les revenus du patrimoine et des placements financiers devront être davantage mis à contribution».
 
La gauche, représentée par Martine Aubry, est en accord avec les points de vues des syndicats : «Les salariés et les retraités ne peuvent pas être les seuls sur lesquels reposent tous les efforts. Réformer les retraites suppose d'introduire sans tarder de nouvelles ressources.» et défend «le maintien de l'âge légal de départ à 60 ans». «Jamais la droite n'a pris la peine de soumettre les très hauts revenus, les produits du capital financier ou de la rente à l'impératif de solidarité» ajoute-elle.
Les camps semblent néanmoins se retrouver autour de deux points : le maintien du niveau des pensions et la prise en compte de la pénibilité du travail (selon les métiers et critères, comme le stress ou le travail de nuit...)
Eric Woerth souhaite arriver à un consensus politique. Il a proposé de rencontrer les représentants des 10 principaux partis politiques fin avril afin de connaître les propositions de chacun.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION