Caisse d'Epargne et Banque Populaire : l'union attendue

Mercredi 08 Octobre 2008 - Actualités sur l'épargne retraite

Caisse d'Epargne et Banque Populaire : l'union attendue

Aujourd'hui les conseils de surveillance des Caisses d'Epargne et Banque Populaire se réunissent et devraient annoncer leur rapprochement.

 
Fin 2006, la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire créaient Natixis, filiale commune de ces deux banques et première étape de leur rapprochement. Aujourd'hui la deuxième étape de ce rapprochement se profile. En effet, les conseils de surveillance des deux banques devaient se réunir chacun de leur côté pour entamer une discussion sur la fusion de leurs organes centraux. En effet, ce rapprochement ne concerne pas les réseaux bancaires qui resteront séparés sous deux enseignes distinctes.
 
« Une très bonne chose »
La ministre de l'Economie Christine Lagarde juge que cette union « serait une très bonne chose » et ajoute « dans un monde financier troublé, le mariage de deux grands établissements et la consolidation est un bon renforcement et un message très fort à envoyer au marché ». L'union en ferait en effet la deuxième banque française avec selon la Caisse d'Epargne un réseau de 8 200 agences.
 
« Discours contradictoire »
En revanche ce mariage probable ne plaît pas à l'Unsa et à Sud qui dénoncent « le discours contradictoire entre les messages rassurants des dirigeants vantant la bonne santé des entreprises, le projets de fusion des organes centraux et les projets de suppression d'emploi et de fermeture d'agence (à la Caisse d'Epargne, ndlr) ».
 
Une fois que les deux conseils de surveillance auront donné leur accord, celui-ci devrait être présenté à Christian Noyet, gouverneur de la Banque de France.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

1 commentaire - Voir le commentaire

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION