L'UNSA ne participera pas le 17 juin

Lundi 02 Juin 2008 - Actualités réforme 2010

L'UNSA ne participera pas le 17 juin

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, l'UNSA annonce qu'elle ne rejoindra pas la CGT et la CFDT dans leur journée de mobilisation pour « la défense de la retraite solidaire et contre le projet de loi sur le temps de travail ».

 

Après Force Ouvrière, c'est l'UNSA (union nationale des syndicats autonomes) qui a annoncé son refus de participer à la journée de mobilisation organisé par la CGT et la CFDT le 17 juin prochain.

 

Dans son communiqué, le syndicat estime que le véritable but de cette journée ne concerne ni les retraites, ni les 35 heures. « Cette journée d’action a une réalité : défendre la position commune, toute la position commune et rien que la position commune sur la représentativité syndicale signée par le Medef, la CGPME, la CGT et la CFDT et que le gouvernement va traduire dans une loi. Elle a une apparence : défendre les 35 heures et les retraites ».

 

Pour l'UNSA, cette position commune sur la représentativité des syndicats est « mauvais accord dont l’objectif essentiel est d’opérer une recomposition syndicale à froid autour de la CFDT et de la CGT, organisations qui par leur histoire et leurs pratiques, ne peuvent incarner à elle seules les aspirations de tous les salariés de ce pays. C’est la raison qui nous conduit à construire avec la CFE-CGC et toutes celles et tous ceux qui le souhaitent, un pôle réformiste et laïque ».

 

Par ailleurs l’UNSA rappelle qu'elle «  s’est déjà mobilisée sur les retraites -notamment en 2003- et lors de la journée du 22 mai. Elle est prête encore à le faire ».

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION