Retraite et allocation de veuvage

Mardi 05 Juin 2012 - Etre à la retraite

Retraite et allocation de veuvage

L’allocation de veuvage : les conditions à remplir
Lorsqu’une personne affiliée au régime général de l’assurance vieillesse décède, son conjoint peut faire une demande d’ allocation de veuvage si les conditions requises sont remplies. En cas de décès de votre conjoint, vérifiez si vous pouvez bénéficier d’une allocation de veuvage.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Le défunt, décédé après le 28 février 1999, doit avoir cotisé auprès de l’assurance vieillesse pendant un délai minimal de trois mois au cours de l’année qui a précédé son décès. Attention, le mois du décès n’est pas pris en compte.
Le conjoint des personnes qui ont été assurées volontaire vieillesse, bénéficiaires de l’allocation pour adultes handicapés, bénéficiaires d’indemnisation pour chômage ou encore bénéficiaires d’indemnité de maladie, d’invalidité, d’accident de travail, de maternité, etc., peut prétendre à l’ allocation de veuvage. Si le conjoint décédé était à la retraite, la demande d’ allocation de veuvage est également recevable.
Depuis le 1er janvier 2009, le conjoint survivant doit avoir moins de 55 ans. Pour bénéficier de l’ allocation de veuvage, le couple doit être resté légalement marié : ainsi, la candidature des personnes divorcées ou remariées après le décès ne sera pas recevable. Le montant total des revenus du conjoint survivant ne doit pas excéder le plafond mensuel fixé par les responsables de la caisse d’assurance vieillesse.

La demande d’allocation de veuvage

Si vous remplissez toutes les conditions qui vous permettent de bénéficier d’une allocation de veuvage, il suffit de faire une demande. Il suffit de retirer un imprimé de demande d’ allocation de veuvage auprès de l’une des caisses de retraite, de le compléter en bonne et due forme. Il est également possible de faire une demande d’imprimé par courrier postal. Votre demande doit être déposée ou envoyée à la caisse d’assurance vieillesse de votre défunt conjoint dans les deux ans qui suivent le décès. Au-delà de ce délai, la demande ne sera plus acceptée.

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la réforme Hollande

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION