L’assurance retraite et le développement durable

Jeudi 10 Mai 2012 - Etre à la retraite

L’assurance retraite et le développement durable

L’assurance retraite s’engage dans le développement durable
L’Assurance retraite a signé une convention avec l’État pour appliquer une politique de développement durable sur une période de 5 ans, de 2009 à 2013. Cette décision a été prise en 2007 et chaque année, un rapport est rédigé pour que les responsables puissent évaluer si les efforts fournis sont payants.

Un programme d’action à respecter

Pour que l’engagement soit bien respecté, l’Assurance retraite doit se conformer à un programme d’action bien défini dans la convention d’objectifs et de gestion à tous les niveaux : branches régionales, agences nationales et partenariats. L’Assurance retraite doit faire un bilan carbone pour estimer l’émission de gaz à effet de serre dans le cadre de son activité. Toutes les fournitures et les matériels doivent être achetés en tenant compte de critères environnementaux. La réduction de la consommation d’énergie et de ressources naturelle est une priorité afin de lutter contre les changements climatiques. Les déchets doivent être triés et recyclés. L’utilisation de supports papier doit être réduite de 3 % par an et l’emploi de consommables informatiques de 2 % par an. L’Assurance retraite doit également inclure des clauses sociales et environnementales dans la moitié des contrats.

Des objectifs précis à atteindre

L’Assurance retraite doit réduire sa consommation en énergie et en eau de 2 % par an. Elle doit utiliser du papier éco-labellisé et respecter les procédés de traitement et de recyclage des déchets. Pour tout achat effectué, des clauses environnementales doivent figurer dans les cahiers des charges. Dans le cadre de ces investissements immobiliers,  l’institution doit insister sur la HQE (Haute qualité environnementale). Dans le domaine du transport, l’Assurance retraite doit également appliquer certaines règles relatives au développement durable : achat de véhicule à faible émission de dioxyde de carbone, plans de déplacement d’entreprise, faire des formations à distance pour limiter les déplacements ou encourager le recours au transport en commun.

Cette démarche écologique permet aussi de réduire les dépenses de l’Assurance retraite tout en optimisant les services proposés à ses clients dans le cadre du suivi de la carrière de chaque affilié, de la préparation du passage à la retraite, du suivi du paiement des pensions de retraite ou encore du soutien aux retraités affaiblis.   

Avec retraite.net retrouvez toute l'actualité de la retraite.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION