La CGT s’insurge contre la hausse de la CSG préconisée par la Cour des comptes

Jeudi 04 Octobre 2012 - Etre à la retraite

La CGT s’insurge contre la hausse de la CSG préconisée par la Cour des comptes

La hausse de la CSG proposée par la Cour des comptes ne convient pas à la CGT

 

L’Union Confédérale des retraités CGT (UCR-CGT) n’a pas hésité à exprimer son mécontentement face à la suggestion de la Cour des comptes qui souhaite mettre les retraités à contribution pour atténuer le déficit de la Sécurité sociale. La CGT dénonce la non-objectivité du rapport sur la situation des retraités en France, notamment celle des veuves et des femmes à la retraite. Elle indique également que le gouvernement essaye d’opposer les retraités aux jeunes actifs.

Une économie de 5 milliards d’euros grâce à la contribution des retraités

Dans le rapport de la Cour des comptes, les responsables préconisent la suppression de l’abattement de 10 % sur le revenu déclaré, l’annulation à terme des ristournes sur la taxe foncière et la taxe d’habitation, le passage de la CSG de 6,6 % à 7,5 % pour atteindre le niveau des cotisations des salariés et à la soumission des pensions de retraite aux cotisations d’assurance maladie. Ces propositions permettraient d’économiser 5 milliards d’euros sur les 12 milliards d’avantages accordés aux retraités et de réduire le déficit du budget de la Sécurité sociale.

Face à la déclaration récente du ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, sur la chaîne RTL, à propos de l’imposition des retraités extrêmement aisés, la CGT indique que les retraités ne sont pas fortunés : 940 000 d’entre eux ne perçoivent que le minimum vieillesse et plus d’un million d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté.     

Un appel à manifestation partout en France

L’Union Confédérale des retraités CGT (UCR-CGT) rappelle que ces propositions sont annoncées après de nombreuses mesures qui ont déjà affaibli le niveau des pensions et les conditions des retraités. En effet, les réformes qui ont eu lieu en 1993, en 2003 et en 2010, ont fixé des règles dont le rapport de la Cour des comptes ne parle pas.

Ainsi, la CGT incite tous les retraités français à manifester dans leur ville et devant l’Assemblée nationale à Paris le 11 octobre 2012 pour rejeter le rapport de la Cour des comptes et pour réclamer une entrevue avec le gouvernement afin de négocier sur le pouvoir d’achat, sur la mise en place d’une loi sur l’aide à l’autonomie et l’accès aux soins.

Avec retraite.net retrouvez toute l'actualité de la retraite

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION