La CGT contre un nouveau report de l’âge de départ à la retraite

Lundi 27 Mai 2013 - Préparer sa retraite

La CGT contre un nouveau report de l’âge de départ à la retraite

Réforme des retraites : la CGT contre le relèvement de l’âge de départ

 

Après l’entretien du 13 mai 2013 avec le premier ministre Jean Marc Ayrault pour la préparation de la deuxième conférence sociale, Thierry Lepaon, président de la CGT, a déclaré qu’il organiserait une mobilisation au mois de juin en cas de baisse des pensions et d’un nouveau report de l’âge légal de la retraite. Il réclame un élargissement de l’assiette de financement afin que le système des retraites continue de maintenir le lien de confiance intergénérationnel. Au cours d’une interview accordée à Capital.fr, Éric Aubin, le secrétaire confédéral en charge du dossier des retraites, a expliqué la position de la CGT.

La CGT est contre les mesures qui favorisent la précarité des seniors

L’allongement de la durée de cotisation est l’une des pistes du gouvernement que la CGT rejette catégoriquement. Selon son porte-parole, cette mesure entrainerait une baisse incontestable des pensions de retraite. En effet, les salariés ont déjà du mal à cotiser les 41,5 annuités requises pour toucher une retraite à taux plein. Le fait de pousser les Français à travailler plus longtemps n’est pas compatible avec la situation actuelle :

— les jeunes commencent leur carrière professionnelle de plus en plus tard

— de plus en plus de seniors partent avant d’atteindre le taux plein

— en France, le taux d’emploi pour les personnes de plus de 50 ans figure parmi les plus bas d’Europe.

Si la durée de cotisation est plus longue, l’assurance chômage sera plus élevée, pourtant, aujourd'hui, le déficit se chiffre déjà à 17 milliards d’euros. Éric Aubin a indiqué que la CGT est également contre la désindexation des pensions de retraite et l’alignement de la CSG ou l’abrogation de l’abattement de 10 % qui s’appliquent aux retraités. En effet, ces mesures diminuent le pouvoir d’achat des retraités et entraineront de nouveaux problèmes.

Des propositions pour réaliser de nouvelles recettes

Comme la réforme des retraites est obligatoire pour assurer la pérennité du système des retraites, la CGT ne se contente pas de contrer toutes les propositions des responsables. Éric Aubin a déclaré que le financement du système devrait être totalement révisé. Le mode de calcul des cotisations patronales doit être revu de sorte à pénaliser les entreprises qui privilégient l’externalisation au détriment de la création d’emploi. Ce changement apporterait 20 milliards d’euros de recettes complémentaires aux caisses de retraite. La CGT suggère aussi une révision de la politique d’exonérations sociales et d’allègement des cotisations patronales.

 

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité sur l'âge de départ à la retraite

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION