Corem : le seul régime de retraite complémentaire mutualiste

Mercredi 11 Avril 2012 - Etre à la retraite

Corem : le seul régime de retraite complémentaire mutualiste

Corem : cotiser pour une retraite complémentaire mutualiste
Corem (Complémentaire retraite mutualiste) est un régime de retraite complémentaire par capitalisation. Il s’agit du seul régime de retraite complémentaire mutualiste. Autrefois appelé CREF, il était conçu pour les fonctionnaires seulement. Ce système de retraite complémentaire, géré par l’UMR (Union Mutualiste Retraite), permet de se constituer un capital qui sera versé sous forme de rente viagère dès 55 ans, même si l’assuré n’a pas encore déposé sa demande de retraite.
Comment fonctionne le régime Corem ?
Le régime de retraite complémentaire mutualiste Corem est ouvert aux particuliers âgés de 18 à 57 ans souhaitant avoir une pension complémentaire. Actuellement, ce système n’est plus réservé aux fonctionnaires. Les personnes qui décident d’y souscrire versent des cotisations à leur rythme. En effet, l’UMR n’impose pas d’échéance. Cependant, il est plus judicieux d’établir un programme de versements personnels pour profiter d’une rente viagère plus intéressante. Les versements effectués sont transformés en points. À partir de 55 ans, l’assuré peut faire une demande afin de percevoir une rente viagère mensuelle. Cependant, si le montant de la rente n’atteint pas le seuil fixé par l’UMR, il touchera une rente annuelle. Si le cotisant décide de faire sa demande entre 61 et 70 ans, il bénéficie d’une majoration pour ajournement et comptabilise un plus grand nombre de points. Pour ce calcul, le responsable utilise un coefficient d’ajournement.
Les principaux avantages du régime Corem
Le régime Corem présente de nombreux avantages : les règles applicables sont beaucoup plus souples. Par exemple, les cotisants ont la possibilité de reconstituer les années d’adhésion pour lesquelles ils n’ont pas pu cotiser. Ils profitent de déductions fiscales non négligeables. Le rendement de ce régime de retraite complémentaire est plutôt intéressant parce qu’il présente un minimum garanti.

Outre les avantages, le régime Corem compte aussi quelques contraintes qu’il faut connaitre : les cotisations versées ne peuvent pas être débloquées, ni transférées. Si le contrat doit être modifié, les affiliés ne peuvent pas s’y opposer.

Avec retraite.net préparez votre départ à la retraite.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION