Les démarches à suivre avant de s’expatrier

Vendredi 03 Août 2012 - La retraite et l'étranger

Les démarches à suivre avant de s’expatrier

Retraités, préparez-vous avant de vous expatrier

 Actuellement, de plus en plus de retraités sont tentés d’aller vivre dans les îles tropicales ou les régions exotiques qui les ont toujours fait rêver. Si vous faites partie de ceux qui prévoient de partir, n’oubliez pas d’accomplir les démarches administratives nécessaires pour être certain de bénéficier des avantages sociaux dans le pays d’accueil.

Les démarches pour la retraite

Si vous souhaitez percevoir votre pension de retraite partout dans le monde, vous devez contacter votrecaisse de retraite et la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) pour indiquer votre nouvelle adresse et vos coordonnées bancaires aux responsables. Tous les ans, vous devez envoyer à la CNAV un certificat de vie en bonne est due forme avec le tampon de l’ambassade ou du consulat de France. Il faut noter que les expatriés ne pourront plus toucher l’allocation de solidarité aux personnes âgées, un revenu destiné aux assurés qui résident en France.

Les démarches pour l’assurance maladie

Si vous vous expatriez dans un pays membre de l’Union européenne ou en Suisse, vous devez remplir un formulaire E121 pour que vous puissiez bénéficier d’une couverture santé dans le pays où vous avez choisi de résider.

Si vous avez choisi un pays qui se trouve en dehors de l’Union Européenne, vous devez absolument payer des cotisations auprès de la caisse des Français à l’étranger pour être couvert. Informez-vous auprès de votre caisse de retraite.

Les démarches à entreprendre sur le plan fiscal

Avant de partir vivre à l’étranger, n’oubliez pas de passer au centre des impôts pour vous informer sur les démarches à suivre et les conditions à remplir dans votre pays d’accueil. Si une convention fiscale a été signée entre la France et le pays de votre choix, consultez ce document pour obtenir de plus amples informations sur votre niveau d’imposition.

Lorsque vous n’êtes plus fiscalement domicilié en France, vous n’êtes plus tenu de payer la CSG et la CRDS sur votre pension de retraite. Cependant, une cotisation de moins de 3 % peut être prélevée sur votre pension de retraite en fonction des accords qui lient le pays à la France.

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite et la réforme Hollande

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION