L’épargne retraite est encore trop faible chez les femmes

Jeudi 06 Septembre 2012 - Cas pratiques

L’épargne retraite est encore trop faible chez les femmes

L’épargne retraite des femmes française reste généralement insuffisante pour assurer leur retraite

Le montant de leurs pensions presque de moitié inférieur à celui des hommes devrait inciter les femmes à prévoir une épargne retraite solide pour assurer leurs vieux jours. Or, des études récentes très sérieuses menées à travers l’Europe affirment le contraire. La réalité est alarmante : environ 38 % des Françaises d’aujourd’hui avouent n’avoir prévu aucun système d’ épargne retraite malgré la multiplication des produits disponibles sur le marché.

38 % des Françaises sans aucune épargne retraite

En dépit de la lutte pour l’égalité des sexes, l’on constate encore très souvent au sein de la plupart des couples un partage sexué des dépenses du ménage, sans doute imputable aux revenus moindres de la gent féminine. Ainsi, le salaire de la femme serait le plus souvent consacré aux charges courantes comme l’alimentation, tandis que les revenus du mari servent à prendre en charge les plus gros postes, dont l’ épargne retraite.

Par ailleurs, lorsqu’elles souscrivent une assurance retraite, les femmes sont généralement plus enclines à jouer la carte de la prudence avec des plans aux risques et aux revenus moindres. Le livret A ou l’assurance-vie en fonds euros font ainsi partie des produits financiers les plus plébiscités par les femmes.

L’écart dans le montant des pensions entre hommes et femmes est flagrant

Cette solution est donc d’autant plus dangereuse pour les femmes que l’écart du montant des retraites entre les deux sexes les rend beaucoup plus vulnérables face à la retraite. En effet, pour la majorité des femmes en âge de partir en retraite actuellement, la pension représente en moyenne moins de 50 % de celles de leurs collègues masculins. Les raisons de cette différence flagrante tiennent essentiellement au niveau de rémunération des femmes, encore inférieur à celui des hommes.

Certes, cette inégalité devrait s’amenuiser progressivement, notamment grâce à l’augmentation du travail des femmes et leur accès à des postes plus importants, mais même pour la génération 70, le ratio entre la pension moyenne des femmes et celle des hommes devrait plafonner à 80 %. Un argument de poids pour inciter les femmes à préparer plus sérieusement leur avenir en constituant d’urgence une épargne retraite.

Avec retraite.net retrouvez toute l'actualité de la retraite Hollande

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION