Les Français réclament plus d’équité entre les régimes de retraite

Jeudi 23 Mai 2013 - Etre à la retraite

Les Français réclament plus d’équité entre les régimes de retraite

 

Un mode de calcul des pensions identique pour le public et le privé

 

D’après un sondage récent effectué par le simulateur en ligne simul-retraite.fr, 68 % des Français souhaitent que les modalités de calcul des pensions soient les mêmes pour les agents de la fonction publique et pour les salariés du privé.

L’équité des régimes pour la réforme des retraites

1 337 internautes ont participé à ce sondage en ligne sur le simulateur Simul-retraite.fr et 68 % d’entre eux ont indiqué qu’ils souhaitent vivement que les retraites des fonctionnaires et des salariés du privé soient calculées de la même manière.

Rappelons que le calcul de la pension des fonctionnaires et des autres agents publics est basé sur la moyenne des revenus perçus au cours des 6 derniers mois précédant la demande de liquidation des droits à la retraite. Pour les salariés du privé et les travailleurs non salariés, le montant de la pension est calculé à partir des 25 meilleures années de leur carrière. Selon des chiffres publiés par le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, les moyennes des pensions de retraite sont les suivantes :

-          866 euros bruts par mois pour les salariés du privé

-          1583 euros bruts par mois pour les cadres du privé

-          1232 euros bruts par mois pour les agents territoriaux et hospitaliers

-          1611 euros bruts par mois pour les militaires

-          1937 euros bruts par mois pour les fonctionnaires d’État.

L’aperçu de ces revenus prouve à quel point l’écart est important et justifie la requête des 68 % de Français qui réclament un alignement du public sur le privé pour résoudre les problèmes de déficit qui touchent les caisses de retraite. Si le Président François Hollande a fait allusion aux différences de calcul entre le public et le privé lors de la conférence de presse qu’il a donnée le 16 mai dernier, les Français espèrent que cette proposition figurera dans le rapport de la commission pour l’avenir des retraites qui sera rendu le 10 juin prochain.

Les différentes pistes de réforme ne sont pas soutenues par les Français

Bien que la désindexation des pensions complémentaires ait déjà été appliquée, 98 % des Français rejettent cette alternative pour résorber le déficit des caisses de retraite. En effet seuls 2 % des internautes sont d’accord avec une revalorisation plus faible que l’inflation pour la retraite de base. Le report de l’âge légal de départ à 65 ans est accepté par 4 % des sondés. 7 % des personnes qui ont participé à ce sondage en ligne approuvent le report de l’âge légal de départ à 62 ans à partir de 2015 au lieu de 2017. En enfin, 7 % seulement sont pour l’allongement de la durée de cotisation.

 

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION