L’immobilier et l’épargne pour bien préparer sa retraite

Vendredi 19 Avril 2013 - Préparer sa retraite

L’immobilier et l’épargne pour bien préparer sa retraite

Préparer sa retraite en épargnant ou en investissant dans l’immobilier

 

Avec le déséquilibre qui frappe le système des retraites français, la prochaine réforme visera à réduire le déficit qui est estimé à 20 milliards d’euros si aucune mesure n’est appliquée entre temps. Il faut donc se préparer à travailler plus longtemps et à gagner une pension plus faible. Selon une étude récente, près de deux tiers des Français sont mal informés sur la préparation des retraites. C’est pour cette raison que les experts et les responsables à tous les niveaux ne se lassent pas de les conseiller.

L’épargne pour préparer sa retraite

Bien que les jeunes actifs ont d’autres projets et négligent souvent la préparation de la retraite, la situation actuelle devrait quand même les inciter à y penser. En effet, en commençant à épargner au plus tôt, le montant des cotisations à verser est accessible. Par exemple, un salarié qui épargne à partir de 40 ans paiera plus du double de la cotisation que celui qui a commencé à 30 ans. À 50 ans, il s'acquittera de plus du quintuple par rapport au travailleur de 30 ans pour toucher le même capital à la retraite.

Il existe de nombreuses offres d’épargne destinées aux particuliers qui souhaitent s’assurer. Par exemple, les experts conseillent aux travailleurs non salariés imposables de souscrire à un Perp ou à un contrat Madelin. L’idéal serait de diversifier les investissements en choisissant plusieurs types de supports (fonds en euros, supports en unités de compte, fonds à capital garanti, etc.).

À partir de 35 ans, chaque assuré devrait penser à cumuler un nombre de trimestres suffisant pour bien préparer sa retraite. Il ne faut pas hésiter à signaler les omissions et les erreurs repérées dans votre relevé individuel de situation au plus tôt.

Préparer sa retraite en investissant dans l’immobilier

En acquérant une résidence principale, l’assuré ne paye plus de loyer et réduit ainsi ses dépenses. Selon les statistiques, les ménages consacreraient 20 % de leur revenu à la location d’un logement. Actuellement, les taux d’emprunt sont très abordables et il est possible de recourir à la solidarité familiale pour financer le projet. Si les parents donnent un fonds à leurs enfants, cette donation est exemptée de droits jusqu’à 100 000 euros par périodes de 15 jours. L’acte de donation doit être établi chez un notaire. D’autres formules comme l’investissement locatif et les Ehpad permettent aussi de bien préparer ses vieux jours.

 

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION