Indemnités en cas de départ volontaire ou forcé par l’employeur

Vendredi 14 Décembre 2012 - Préparer sa retraite

Indemnités en cas de départ volontaire ou forcé par l’employeur

Indemnités de départ à la retraite volontaire ou forcé par l’employeur

Nous avons ici deux possibilités ou raisons de départ :

 

-          Soit le départ volontaire à la retraite, autrement dit, vous pouvez partir quand vous le souhaitez à partir de l’âge légal de départ à la retraite, que vous ayez atteint ou non votre taux plein.

L’âge légal de départ à la retraite se situe entre 60 et 62 ans. A défaut d’avoir atteint le taux plein, vos pensions de reversions seront calculées au prorata du nombre de trimestres travaillés.

-          Soit par départ forcé émanant, évidemment, de l’employeur, que vous pouvez contester légalement. Selon le code du travail, aucun employeur ne peut vous obliger à partir avant la date anniversaire de vos 70 ans.

Quelle seront vos indemnités selon votre profil ?

Ancienneté au sein de l'entreprise

Départ Volontaire

Départ forcé

5 ans

Pas d'indemnités

1 mois de salaire

7 ans

Pas d'indemnités

1,4 mois de salaire

10 ans

1/2 mois de salaire

2 mois de salaire

12 ans

1/2 mois de salaire

2,5 mois de salaire

15 ans

1 mois de salaire

3 mois de salaire

20 ans

1,5 mois de salaire

5,3 mois de salaire

30 ans

2 mois de salaire

8,5 mois de salaire

 

A noter que les départs volontaires sont imposables à 100%. Quant à eux les départs forcés sont exonérés fiscalement à 50%.

Tout porte à croire que les départs forcés par l’employeur sont souvent acceptés du fait du montant des indemnités plus généreuses et d’un avantage fiscal.

 

 

 

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION