La surcote : Définition et avantage

Mardi 06 Mars 2012 - Préparer sa retraite

La surcote : Définition et avantage

Tout savoir sur la surcote

La surcote est une hausse du montant de la pension de retraite de base lorsque l’assuré continue son activité professionnelle au-delà de l’âge légal de départ en retraite et de la durée de cotisation indispensable pour bénéficier du taux plein. Suite aux règles prévues par la réforme des retraites de 2010 relatives au report progressif de l’âge légal de départ en retraite et du nombre de trimestres nécessaires pour profiter du taux plein, le calcul de la surcote varie en fonction de la date de liquidation de la pension.

Qui peut en bénéficier ?

Les affiliés du régime général, les travailleurs agricoles, les salariés non salariés des métiers artisanaux, commerciaux et industriels, mais aussi pour les exploitants agricoles peuvent jouir d’une surcote s’ils remplissent les conditions requises. Il faut noter que cette majoration est également applicable aux régimes de la fonction publique, mais elle est soumise à des lois bien déterminées.

Calcul du montant de la surcote

Il faut noter que la surcote varie en fonction de plusieurs paramètres : entre autres, l’âge de départ en retraite, l’âge légal du taux plein et le nombre de trimestres cotisés. L’âge légal de départ en retraite varie en fonction de l’âge de l’assuré. Toutes les personnes nées avant le 1er juillet 1951 peuvent partir à la retraite dès 60 ans. Les travailleurs nés à partir du 1er juillet 1951 pourront partir à 60 ans et 4 mois. Ceux qui sont nés en 1952 ne pourront faire une demande de retraite qu’à 60 ans et 9 mois. Si vous êtes né en 1953, vous devrez attendre l’âge de 61 ans et 2 mois pour pouvoir partir à la retraite. L’âge légal de départ en retraite est de 61 ans et 7 mois pour les individus nés en 1954. Les salariés nés à compter de 1955 ne pourront prendre leur retraite qu’à 62 ans. Pour bénéficier d’une surcote, il faut travailler au-delà de l’âge légal et cumuler un nombre de trimestres suffisant pour profiter du taux plein (de 153 à 166 trimestres pour les travailleurs nés entre 1951 et 1955). Depuis le 1er janvier 2009, le taux de la surcote applicable aux trimestres cotisés est fixé à 1,25 %.     

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION