Le régime complémentaire des salariés

Jeudi 15 Mars 2012 - Préparer sa retraite

Le régime complémentaire des salariés

Le régime complémentaire des salariés


Pour qui s'adresse le régime complémentaire des salariés ?

  • L'adhésion à un régime de retraite complémentaire est obligatoire pour les salariés depuis 1973. tous cotisent à l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés).
  • En plus, les cadres cotisent à l'Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) pour la partie de leur salaire qui dépasse le plafond mensuel de la sécurité sociale (2 946€ en 2011). Comme le régime de base, l'Arcco et l'Agirc focntionnent par répartition, sur le principe de la solidarité (les cotisations des actifs financent les retraites actuelles). Les pensions de ces régimes complètent la retraite de base.

Qui prend les décisions ?

Les règles de fonctionnement ne sont pas fixées par le gouvernement mais paritairement, entre les représentants des syndicats de salariés et ceux des employeurs, dans un souci d'équilibre financier. Par un accord signé en 2001, les partenaires sociaux ont créé un guichet unique Agirc-Arrco, sans toutefois fusionner les deux régimes qui conservent chacun leurs propres règles.

C'est quoi une institution de retraite ?

C'est elle qui gère les comptes des salariés pour les régimes de retraite complémentaires Arrco ou Agirc. Aujourd'hui, les règles de fonctionnement et de calcul des pensions sont identiques pour tous les salariés d'un même régime, quelles que soit l institution qui gère leur compte. L'Arrco et l'Agirc fédèrent respectivement 27 et 18 institutions de retraite complémentaire. Celles -ci sont regroupées en groupes paritaires de protection sociale qui gèrent, notamment, les retraites complementaires Agirc et Arrco (AG2R-Isica, Agrica, Pro BTP, Reunica, Vauban Humanis...).

Que vaut un point de retraite ?

Chque année, le salariée acquiert un nombre de points proportionnel  au montant de ses cotisations, en fonction du prix d'achat du point (aussi appelé salaire de référence, par exemple 14.4047€ pour un point Arrco en 2010). Lors du départ en retraite, les points sont convertis en rente : on multiplie le nombre de points acquis au cours de la carrière par la valeur annuelle du point au jour de la liquidation des droits (1.1884€ pour un point Arrco en 2010 et 0.4216€ pour un point Agirc). 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION