Choisir la meilleure rente viagère en tenant compte de la fiscalitéChoisir la meilleure rente viagère en tenant compte de la fiscalité

Mercredi 06 Mars 2013 - Préparer sa retraite

Choisir la meilleure rente viagère en tenant compte de la fiscalitéChoisir la meilleure rente viagère en tenant compte de la fiscalité

Quel placement choisir pour toucher une rente viagère satisfaisante ?

 Il existe de nombreux placements qui permettent de toucher une rente viagère. Il faut savoir qu’ils ne sont pas forcément destinés à la préparation de la retraite pour offrir un revenu complémentaire satisfaisant pour les vieux jours. Pour être certain que le placement est rentable, il est conseillé d’examiner la fiscalité des rentes viagères qui en découlent.

Une rente viagère totalement imposable

Les rentes viagères qui résultent d’un Perp, d’un Préfon ou d’un contrat Madelin sont totalement imposables. Après un abattement de 10 %, tous les montants perçus sont soumis à l’impôt sur le revenu comme l’ensemble des pensions de retraite. Les revenus qui découlent de ces types de placements sont des « rentes viagères à titre gratuit ». Il faut noter que ces revenus sont également soumis à la CSG et à la CDRS qui est actuellement de 7,1 %.

Une rente viagère partiellement imposable

Si vous disposez d’un Perco ou d’une assurance-vie, quelle que soit la durée du plan ou du placement, les rentes viagères qui en découlent sont imposables, mais seulement en partie. Il s’agit de rentes viagères à titre onéreux. La proportion de l’imposition est calculée en fonction de l’âge du souscripteur. La rente est imposable à :

-70 % si le bénéficiaire a moins de 50 ans

-50 % s’il a de 50 ans à 59 ans

-40 % s’il est âgé de 60 ans à 69 ans

-30 % à partir de 70 ans.

La partie imposable est également soumise aux prélèvements sociaux applicables aux revenus d’épargne qui est de 15,5 % en 2012.

Une rente viagère totalement exemptée d’impôt

Les rentes viagères qui découlent d’un PEA (Plan d’Épargne en Actions) maintenu pendant plus de 8 ans sont totalement exonérées d’impôt sur le revenu. Par contre, elles sont partiellement soumises aux prélèvements sociaux qui sont actuellement de 15,5 %. La proportion taxable est déterminée en fonction de l’âge comme pour le Perco ou pour le contrat d’assurance-vie.

Avec retraite.net retrouvez tous les conseils pour choisir au mieux votre rentre viagère en tenant compte de la fiscalité.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION