Retraites complémentaires : les fonds s’épuiseront plus tôt que les prévisions

Lundi 22 Octobre 2012 - Retraite Hollande 2012

Retraites complémentaires : les fonds s’épuiseront plus tôt que les prévisions

Les réserves des caisses complémentaires seront vides avant les dates prévues

 Selon les dernières projections, les réserves des caisses de retraite complémentaire des salariés du privé se videront plus rapidement que les premières prévisions. Depuis 2010, l’Arrco et l’Agirc sont obligés, de toucher à leurs réserves pour prendre en charge la pension complémentaire de plus de 10 millions d’affiliés.

Une situation inquiétante

Bien que les réserves soient plus ou moins confortables, avec environ 6 milliards d’euros dans la caisse de l’Agirc et un peu moins de 42 milliards pour l’Arcco à la fin de l’année 2012, les projections effectuées par les responsables sont claires : même si le taux de chômage (actuellement supérieur à 10 %)  baisse à 9,5 % au cours des prochaines années, les réserves des caisses de l’Agirc et de l’Arrco seront vides dès 2017 et 2020. Si aucune mesure n’est appliquée, les réserves d’argent seront épuisées en 2018 pour l’Agirc et en 2022 pour l’Arrco au plus tard.

Des avis divergents

Les partenaires sociaux chargés de la gestion de l’Agirc/Arrco se sont concertés le vendredi 12 octobre 2012 pour essayer de trouver une solution concrète et efficace. Les représentants des gérants d’entreprises et les syndicats ont examiné les chiffres afin d’avancer des propositions adéquates. Cependant, quelles que soient les dispositions à prendre, le délai qui reste n’est pas suffisant pour remédier à l’épuisement des réserves des caisses de retraite complémentaire. Par exemple, si l’âge légal de départ à la retraite passait de 62 ans à 64 ans entre 2017 et 2023, les caisses de retraite complémentaires disposeraient de 5 milliards d’euros supplémentaires en 2030, mais la situation ne changera pas pour les réserves : elles s’épuiseront quand même à court terme.

Certains participants veulent que des mesures soient immédiatement appliquées pour régler le problème des caisses complémentaires. D’autres préfèrent attendre les dispositifs qui découleront de la concertation qui se tiendra au printemps 2013.

 Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION