Vivre sa retraite à l’étranger et en bonne santé

Lundi 23 Juillet 2012 - La retraite et l'étranger

Vivre sa retraite à l’étranger et en bonne santé

Vivre sa retraite à l’étranger et en bonne santé

Lorsque vous dépendez du régime de santé français, vous pouvez revenir en France pour vous faire soigner. C’est l’assurance maladie qui instaure les règles à ce moment-là.

Dans le pays d’accueil, il n y a pas de règle unique. Lorsque le retraité réside de façon permanente dans l’union européenne, les soins de ce dernier seront alors pris en charge comme un local.

En revanche, certains pays ont signé une convention de sécurité sociale avec la France, prévoyant ce droit aux retraités français.

Pour ce qui est des autres, il faudra choisir une assurance volontaire. Il existe deux assurances de santé :

Ø  La caisse des français de l’étranger – CFE :

Elle rembourse sur la base des tarifs français de la sécurité sociale. MAIS, en cas d’hospitalisation dans un établissement non conventionné par la CFE, il faudra avancer les frais.

+++ D’infos : Les cotisations CFE s’élèvent à 200/trimestre ou à 5% de vos pensions si celles-ci dépassent 20 000€ par an.

Ø  Assurance privée :

·         Tarif plus élevé,

·         Les soins coûtent plus cher

 

Il est conseillé de cumuler la CFE et la mutuelle privée. Etre couvert par le système de santé local n est pas synonyme de remboursement rapide. Comme au Portugal, par exemple où l’on peut attendre des mois avant de pouvoir être ausculté par un médecin.

 

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite et la réforme Hollande

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION