Retraite complémentaire pour les professions libérales

Lundi 16 Juillet 2012 - La retraite par métier

Retraite complémentaire pour les professions libérales

Retraite complémentaire pour les professions libérales

Le montant de la retraite complémentaire est obtenu en multipliant la valeur du point par le nombre de points acquis, mais seule la section dont vous dépendez peut vous renseigner de vos droits.

Voici un tableau récapitulatif :

Professions

Caisses

Valeurs annuelles

Agents généraux d assurance

CAVAMAC

0.327€

Architectes, ingénieurs, artistes…

CIPAV

24.80€

Auxiliaires médicaux

CARPIMKO

18.08€

Chirurgiens-dentistes, sages femmes

CARCDSF

23.10€

Experts-comptables

CAVEC

1.063€

Médecins

CARMF

74.10€

Officiers ministériels

CAVOM

27.30€

Vétérinaires

CARPV

32.92€

Notaires

CNR

14.72€

 

Pour les avocats libéraux

Ils relèvent de la caisse nationale des barreaux français et bénéficient d une retraite de base et d une retraite complémentaire. Certains barreaux dont celui de Paris, ont institués des régimes supplémentaires d assurance vieillesse.

Pour prétendre à une retraite de base :

-          L’avocat doit être âgé de 60 à 62 ans,

-          Avoir démissionné du barreau

-          Etre à jour de ses cotisations

Mais la retraite de base est versée entièrement si l avocat prend sa retraite entre 65 ans et 67 ans, selon son année de naissance sans condition de durée d’assurance.

Il peut prétendre dès l âge légal de départ à la retraite (60 ans et 62 ans selon la date de naissance) :

-          Incapacité physique d exercer sa profession

-          Il a au moins 40 ans d exercice de se profession

 

Dans le cas où l avocat ne peut prétendre au taux plein :

Dans ce cas sa retraite st proportionnelle au nombre de trimestres validés, ou trimestres d’assurance, dans le régime de base. S’il justifie d au moins 60 trimestres d’assurance, sa retraite sera proportionnelle au montant de la retraite entière.

Mais si il a moins de 60 trimestres d’assurance, sa retraite sera proportionnelle au montant de l allocation vieillesse aux vieux travailleurs salariés, fixé chaque année par les pouvoirs publics.

Pour déterminer le montant de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite complémentaire est égal au produit du nombre total de vos points par la valeur du point fixée chaque année.

Les droits à la retraite complémentaire sont fonction du nombre de points inscrits au compte de l avocat :

-          Les points acquis chaque année par les cotisations versées au régime obligatoire

-          Les points gratuits de reconstitution de carrière

-          Les points rachetés

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite et la réforme Hollande.

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION