Retraite-préparer sa retraite : La retraite en Allemagne, pays bas, royaume uni et République tcheque

Mardi 18 Juin 2013 - La retraite et l'étranger

Retraite-préparer sa retraite : La retraite en Allemagne, pays bas, royaume uni et République tcheque

Retraite-préparer sa retraite : La retraite chez nos pays voisins

 

Tous les pays développés n’ont pas les mêmes modèles de retraite.

Quel régime de retraite pour quel pays ?

 

                  1-      L’Allemagne

Il y a autant d’actif que d’inactif en Allemagne, ce qui inquiète le gouvernement Allemand. De plus, les retraités allemands ne touchent que 46% de leur ancien revenu, une fois à la retraite.

4 millions de retraités sont menacés par la pauvreté. L’Allemagne propose une subvention de l’Etat afin d’assurer une retraite minimum de 850€ pour un retraité qui aurait cotisé 35 ans.

Mais L’Allemagne entend aller plus loin. Elle demande au salarié d’ici 2018 de cotiser au moins 1 année à une caisse privée. Cela montre une volonté de l’Allemagne « d’épargne retraite individuelle par capitalisation ».

Comment motiver les allemands à cotiser à une caisse privée ?

 

L’état encourage ses salariés avec une subvention de l’état sous forme de primes ou d’allégement fiscaux.

Qui profite de ces avantages ?

- Les familles nombreuses

- Les épargnants peu ou pas imposés

- Les banques : compagnie d’assurance et fonds d’investissement, qui vendent ce produit d’épargne.

 

2-      Le Royaume-Uni

 Une loi impose aux entreprises de proposer un fonds de pension à hauteur de 3%. Le salarié contribue à hauteur de 4% et l’état à hauteur de 1%.

Pourquoi cette loi au Royaume-Uni ?

Pour aider les personnes qui ne bénéficient d’aucune autre retraite que le régime de base.

Certaines entreprises ont crée d’autres fonds interentreprises pour concurrencer ce système. Elles proposent un régime à cotisations définies. Le Royaume-Uni souhaite imposer la retraite par capitalisation.

 

1-      Les Pays-Bas

 

Les retraites néerlandaises sont en baisse. Que se soit les fonds de pension à prestations définies qui sont sous financés, que les régimes par répartition qui manquent de ressources. Ces deux régimes ne peuvent plus payer les retraites.

Les Pays-Bas tendent vers des régimes à cotisations définies. Pour cela ils ont crée un semblant de PERCO français.

 

4-      La République Tchèque

 

94% des pensions versées proviennent du régime par répartition. Et les 6% restant proviennent du régime par capitalisation.

 

 

Vers quoi tend la République Tchèque ?

 

La République Tchèque souhaite inverser la tendance. La réforme prévoit pour les salariés un régime par capitalisation obligatoire.

-  3% de contributions issues des cotisations de la sécurité sociale

-  2% issues des cotisations du salarié

Les changements appliqués

-  L’âge légal de la retraite augmente

-  La TVA augmente

 

Le tout pour compenser une baisse des cotisations.

On remarque donc à travers tous ces exemples de pays, qu’aucun modèle de réforme des retraites n’est parfait. Il suffit pour chacun de nos pays de trouver le modèle adéquat aux retraites.

 Avec retraite.net retrouvez toute l’actualité de la retraite par pays

 

 

 

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION