Des solutions pour les seniors au chômage

Mercredi 10 Avril 2013 - Améliorer sa retraite

Des solutions pour les seniors au chômage

Seniors au chômage : ce qu’il faut faire jusqu’à la retraite

Bien que les autorités compétentes aient déjà établi plusieurs dispositifs pour réduire le taux de chômage chez les personnes âgées de plus de 50 ans, elles sont encore nombreuses à être inactives jusqu’au moment de leur départ à la retraite. Étant donné qu’il faut, actuellement, avoir 67 ans pour toucher une pension de retraite à taux plein si le nombre de trimestres requis n’est pas atteint, les seniors au chômage restent donc plus longtemps dans cette situation avant de pouvoir liquider leurs droits à la retraite.   

L’indemnisation chômage pour les seniors

La Sécurité sociale peut verser une indemnité de chômage aux seniors pendant trois ans, alors que pour les plus jeunes, cette durée n’est que de deux ans. Malgré cet avantage, cette période d’indemnisation n’est pas toujours suffisante pour atteindre l’âge de départ à la retraite. En plus, il faut noter qu’il y a une condition qu’il faut remplir : en effet, pour bénéficier de ces trois années d’allocation en cas de licenciement ou de rupture conventionnelle de contrat, il faut avoir travaillé sans interruption pendant les trois ans précédant cet évènement. L’indemnisation journalière est calculée par jour travaillé avant la période de chômage. Par ailleurs, les plafonds pour le montant de l’allocation de chômage sont ceux appliqués par la Sécurité sociale.

Les seniors au chômage qui touchent une indemnisation versée par Pôle emploi depuis au moins 12 mois et qui célèbrent leur 61e anniversaire peuvent continuer de percevoir ce revenu jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge du taux plein. Cette mesure sera valable jusqu’à la fin de l’année 2013, mais elle est susceptible d’être modifiée lors de la future réforme.

Le rachat de trimestres pour partir plus tôt

Si vous ne remplissez pas les conditions qui vous permettent de profiter de l’allocation de chômage pendant les trois ans ou si cette période n’est pas suffisante pour atteindre l’âge de 61 ans, vous pouvez opter pour d’autres solutions comme le rachat de trimestres. S’il ne vous reste que quelques trimestres pour pouvoir partir avant l’âge légal du taux plein, cette alternative est vivement conseillée.

Si le rachat de trimestres revient trop cher, pensez à exercer une activité temporaire et rémunérée afin de profiter d’un prolongement du versement des allocations de chômage. Même si vous percevez une rémunération plus faible, vos allocations ne diminueront pas parce qu’elles seront toujours calculées sur la base de votre ancien salaire.   

Les préretraites amiante constituent aussi une solution intéressante pour les personnes qui ont travaillé dans des sociétés spécialisées dans la fabrication de matériaux composés d’amiante. Ils peuvent y prétendre même s’ils se portent bien.    

 

Avec retraite.net retrouvez toute l actualité de la retraite

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION