Le temps partiel et la retraite : quel impact pour votre retraite ?

Jeudi 12 Avril 2012 - Etre à la retraite

Le temps partiel et la retraite : quel impact pour votre retraite ?

Temps partiel, quel impact sur votre retraite ?
Lorsque l’on travaille à temps partiel, les droits à la retraite sont calculés sur une base plus faible que lorsque l’on travaille à temps plein.
Si l on travaille à temps partiel le plafond mensuel de la sécurité sociale est proratisé.
Explications : Régime de base : les cotisations retraite sont calculées dans la limite du plafond mensuel de la sécurité sociale qui est de 3031€ par mois pour un temps plein. Si votre salaire mensuel est de 4000€, vous ne cotisez qu’à hauteur de 3031€.
En cas de mi-temps, vos cotisations seront ainsi calculées dans la limite de la moitié du plafond (1515€). Si vous travaillez 4 jours sur 5, vos cotisations seront calculées dans la limite de 4/5e du plafond (2425€). Ces plafonds réduits sont retenus pour déterminer votre salaire annuel moyen, et c’est cela qui servira de base pour calculer le montant de votre retraite.
Retraite complémentaire ARRCO et AGIRC ?
Pour ce qui est de la retraite complémentaire Arrco et Agirc, la règle est semblable. Les différentes tranches A, B, C sont aussi calculées par rapport au plafond de la sécurité sociale et pondérées par rapport à la durée du temps de travail.
Conclusion : Si vous travaillez à mi-temps, vous obtiendrez deux fois moins de points de retraite complémentaire.
Les autres inconvénients du temps partiel :
Il est possible de travailler toute l année sans pouvoir valider quatre trimestres au titre d une année civile. Cela concerne les personnes qui travail à temps partiel réduit, par exemple 15 heures par semaine.
Exemple : Une personne travaille toute l année 54h par mois, ce qui fait 12h par semaine au SMIC. Cette même personne percevra un salaire annuel de 6000€, qui ne lui permettra de valider que 3 trimestres.
Rappel : Il faut avoir cotisé sur une base d’un salaire équivalent à 200 fois le smic horaire, soit 1844€ pour valider un trimestre.

Comment limiter les dégâts ?

Il est possible de demander que les cotisations versées au régime de base et aux régimes complémentaires soient calculées sur la base d’un salaire correspondant à un temps plein. Il faut pour cela que votre employeur soit d’accord.
Ce qui signifie que vous allez cotiser plus « surcotiser » donc avoir un salaire net plus faible. Néanmoins votre supérieur peut demander de prendre à sa charge le surplus de cotisations salariales…
 Avec retraite.net retrouvez toutes l actualité sur votre retraite et ses réformes.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION